Exemples de carrière

Markus Kaelin

L‘analyste

Il bénéficie toujours de son expertise en génétique: l’ingénieur pour les risques Markus Kälin.
ouvrir

Temps pour les clients

Ceci est apprécié tout particulièrement par l’ancien collecteur pour les primes d’assurance-vie : Erich Marte.
ouvrir

Dis-le et fais-le

Le talent multifonctionnel Yvonne Seitz se réjouit de pouvoir chaque jour apprendre énormément et découvrir de nouvelles choses.
ouvrir

Un homme au large potentiel

En raison de ses intérêts variés, il pourrait exercer de nombreuses professions: le natif d’Autriche Rupert Wimmer.
ouvrir

L‘enquêteur

Il sait, comment les fraudeurs d’assurance entre dans le manège: Sacha Truffer.
ouvrir

Spécialiste avec dynamisme

Silvia Eugster: La dynamique Glaronnaise a un bon flair concernant les besoins des clients.
ouvrir

La sparring-partner

Miriam Preissler: L’habitante de Winterthur aime offrir aux jeunes personnes de précieuses perspectives.
ouvrir

Anja_Bürki

En équilibre

La jeune Bernoise Anja Bürki aime son travail. Elle trouve son équilibre avec ses animaux domestiques et en voyage.
ouvrir

Bild Thomas Amrein

60 000 kilomètres pour ses clients

Thomas Amrein: «J’ai assimilé la devise de mon père : Ce que ne me tue pas, me rend plus fort.»
ouvrir

Bild Silvana Cammarano

Experte qui met du cœur à l’ouvrage

Silvana Cammarano : En tant que femme je suis toujours une rareté dans le domaine de l’assurance choses.
ouvrir

Foto Peter Gämperli

Le défi de la complexité

Peter Gämperli: J’aime mon travail et je suis fasciné de l’expérience qu’on peut toujours trouver des solutions, même dans des situations les plus complexes.
ouvrir

Portrait Eliane Sticker

Le bonheur eu soi

Eliane Stricker: J’arrive à mon meilleur niveau, si je suis sous pressiou
ouvrir

Portrait Pascal Müller

Infecté par le virus de transport

Pascal Müller: «Ravageur de transport» passioné depuis 19 ans
ouvrir

Arnold Lothar

Vendeurs, corps et âme

Lothar Arnold: Aucune journée de travail ressemble à une autre.
ouvrir

AntonioPalumbo

Réponse aux problèmes

Antonio Palumbo: Sur les détours de l’assurance
ouvrir

ClaudiaWuermli

Une jeune femme en pleine accélération

Claudia Würmli: La branche appropriée trouvée
ouvrir

Portrait de

La Mobilière - Apprentissage d'employée de commerce

La formation de base d’employé-e de commerce dure ...
ouvrir

Portrait de

L’entrée dans le monde du travail

Le Secrétariat d’Etat pour la formation, la recherche ...
ouvrir

Passer sous la loupe
L’industrie de l’assurance – nommée également la maison aux cent professions – offre à ceux qui ont terminé l’école, comme aussi à ceux qui ont suivi une filière atypique, d’innombrables chances de professions et de carrières. La revue «Assurance Suisse» illustre, au moyen de divers portraits, à quel point l’accès au sein de cette branche de même que son développement peuvent être variés.

Markus Kälin
Les risques sont sa passion. En tant que chef de Global Casualty Risk Engineering chez XL Group, il est ni un joueur, ni un aventurier sportif farfelu, mais un observateur attentif quand il vient

  • Markus Kaelin
à minimiser le potentiel de perte et est également un producteur créatif de nouveaux produits.

Passer sous la loupe
L’industrie de l’assurance – nommée également la maison aux cent professions – offre à ceux qui ont terminé l’école, comme aussi à ceux qui ont suivi une filière atypique, d’innombrables chances de professions et de carrières. La revue «Assurance Suisse» illustre, au moyen de divers portraits, à quel point l’accès au sein de cette branche de même que son développement peuvent être variés.

ERICH MARTE
Cet agent général de Allianz Suisse vit sa passion pour l‘être humain quotidiennement depuis 24 années. Que ce soit dans la relation client ou dans la relation avec ses employés.

Sa formule : trois questions clés et exiger seulement cela, afin que l’on puisse vivre aussi soi-même.

Passer sous la loupe
L’industrie de l’assurance – nommée également la maison aux cent professions – offre à ceux qui ont terminé l’école, comme aussi à ceux qui ont suivi une filière atypique, d’innombrables chances de professions et de carrières. La revue «Assurance Suisse» illustre, au moyen de divers portraits, à quel point l’accès au sein de cette branche de même que son développement peuvent être variés.

Yvonne Seitz
Ce n’est pas seulement dû au hasard que cette ancienne journaliste n’ait pas atterri dans le bureau des médias de AXA Winterthur mais en tant

que responsable dans le département Diversity und Family Care.

Passer sous la loupe
L’industrie de l’assurance – nommée également la maison aux cent professions – offre à ceux qui ont terminé l’école, comme aussi à ceux qui ont suivi une filière atypique, d’innombrables chances de professions et de carrières. La revue «Assurance Suisse» illustre, au moyen de divers portraits, à quel point l’accès au sein de cette branche de même que son développement peuvent être variés.

Rupert Wimmer
Dès sa jeunesse, il a émis le vœu de rendre le monde meilleur. C’est pourquoi, ce trentenaire a convoité une carrière en tant que politicien européen. Il développe actuellement auprès de Swiss Re des produits structurés pour les entreprises énergétiques,

ceci est dû à sa curiosité et ses capacités intellectuelles et à sa conviction de faire avancer les choses.

Passer sous la loupe
L’industrie de l’assurance – nommée également la maison aux cent professions – offre à ceux qui ont terminé l’école, comme aussi à ceux qui ont suivi une filière atypique, d’innombrables chances de professions et de carrières. La revue «Assurance Suisse» illustre, au moyen de divers portraits, à quel point l’accès au sein de cette branche de même que son développement peuvent être variés.

Sacha Truffer
Pendant 13 ans, il flairait les fraudeurs de l’industrie, dont cinq années auprès de la Bâloise Assurance. De nombreuses affaires de fraude ébouriffantes ont atterri sur son bureau durant cette période. Ce quadragénaire a trouvé récemment une nouvelle

vocation en tant que chef du département de la satisfaction à la clientèle.

Passer sous la loupe
L’industrie de l’assurance – nommée également la maison aux cent professions – offre à ceux qui ont terminé l’école, comme aussi à ceux qui ont suivi une filière atypique, d’innombrables chances de professions et de carrières. La revue «Assurance Suisse» illustre, au moyen de divers portraits, à quel point l’accès au sein de cette branche de même que son développement peuvent être variés.

Silvia Eugster
Si bien qu’à peine 30 ans, la jeune courtière en assurance est fortement engagée. En tant qu’ambassadrice ES, elle désire motiver les jeunes talents de la relève,

désireux d’apprendre, et à les préparer à une fonction de gestion.

Passer sous la loupe
L’industrie de l’assurance – nommée également la maison aux cent professions – offre à ceux qui ont terminé l’école, comme aussi à ceux qui ont suivi une filière atypique, d’innombrables chances de professions et de carrières. La revue «Assurance Suisse» illustre, au moyen de divers portraits, à quel point l’accès au sein de cette branche de même que son développement peuvent être variés.

Mirjam Preissler
La responsable du personnel en formation auprès de Swiss Life est un exemple vivant de la façon dont se présentent diverses possibilités de carrière dans le secteur de l’assurance. Grâce à une responsabilité personnelle, une orientation à la clientèle élevée

et à une fiabilité, elle a évolué du poste d’adjointe administrative à spécialiste de la formation pour apprentis.

Passer sous la loupe
L’industrie de l’assurance – nommée également la maison aux cent professions – offre à ceux qui ont terminé l’école, comme aussi à ceux qui ont suivi une filière atypique, d’innombrables chances de professions et de carrières. La revue «Assurance Suisse» illustre, au moyen de divers portraits, à quel point l’accès au sein de cette branche de même que son développement peuvent être variés.

Anja Bürki
Une décision dictée par son instinct après l’école obligatoire l’amenait dans le monde des assurances. Jusqu’à présent elle n’a jamais regretté cette décision,

  • Anja_Bürki

car entretemps, elle a trouvé sa passion en souscription.

Passer sous la loupe
L’industrie de l’assurance – nommée également la maison aux cent professions – offre à ceux qui ont terminé l’école, comme aussi à ceux qui ont suivi une filière atypique, d’innombrables chances de professions et de carrières. La revue «Assurance Suisse» illustre, au moyen de divers portraits, à quel point l’accès au sein de cette branche de même que son développement peuvent être variés.

Thomas Amrein
Le partenaire auprès du courtier en assurance Invest Suisse SA est entré dans le monde des assurances en raison de ses capacités dans la matière de l’informatique. Dans un court laps de temps il n’y était plus actif en tant que

  • Bild Thomas Amrein
spécialiste en informatique, mais comme conseiller en entreprise. Dans ce domaine, il a trouvé sa passion.

Passer sous la loupe
L’industrie de l’assurance – nommée également la maison aux cent professions – offre à ceux qui ont terminé l’école, comme aussi à ceux qui ont suivi une filière atypique, d’innombrables chances de professions et de carrières. La revue «Assurance Suisse» illustre, au moyen de divers portraits, à quel point l’accès au sein de cette branche de même que son développement peuvent être variés.

Silvana Cammarano
Depuis 27 ans l’experte de l’assurance choses travaille auprès de la Zurich Assurances SA. Et presque le même temps elle est fidèle à sa spécialité. Une raison

  • Bild Silvana Cammarano

pour cela et celle qu’elle voit les choses qu’elle assure.

Passer sous la loupe
L’industrie de l’assurance – nommée également la maison aux cent professions – offre à ceux qui ont terminé l’école, comme aussi à ceux qui ont suivi une filière atypique, d’innombrables chances de professions et de carrières. La revue «Assurance Suisse» illustre, au moyen de divers portraits, à quel point l’accès au sein de cette branche de même que son développement peuvent être variés.

Peter Gämperli
À l’âge de 43 ans l’inspecteur de direction dans les branches de l’assurance responsabilité civile et véhicules à moteur ainsi que les assurances accident et maladie auprès de la Bâloise regarde en arrière sur sa carrière de plus de 25 ans Monsieur Gämperli dans l’industrie de l’assurance.

  • Foto Peter Gämperli
a lancé sa carrière à plusieurs reprises après des phases de consolidation ou formation. Monsieur Gämperli a lancé sa carrière à plusieurs reprises après des

phases de consolidation ou formation.
lire la suite DE
www.schweizerversicherung.ch

Passer sous la loupe
L’industrie de l’assurance – nommée également la maison aux cent professions – offre à ceux qui ont terminé l’école, comme aussi à ceux qui ont suivi une filière atypique, d’innombrables chances de professions et de carrières. La revue «Assurance Suisse» illustre, au moyen de divers portraits, à quel point l’accès au sein de cette branche de même que son développement peuvent être variés.

Eliane Stricker
A l’âge de 35 ans Eliane Stricker revêt déjà une fonction de direction en tant que personne qui change de cap auprès de l’assurance maladie et accident Helsana. Comme cheffe de gestion de la santé, la prévention et la promotion de la santé pour des

  • Portrait Eliane Sticker

clients privés et entreprises elle fait l’expérience quotidiennement, que l’industrie de l’assurance contient beaucoup plus, qu’encaisser

des primes, payer les sinistres et administrer les fonds.
lire la suite DE
www.schweizerversicherung.ch

Passer sous la loupe
L’industrie de l’assurance – nommée également la maison aux cent professions – offre à ceux qui ont terminé l’école, comme aussi à ceux qui ont suivi une filière atypique, d’innombrables chances de professions et de carrières. La revue «Assurance Suisse» illustre, au moyen de divers portraits, à quel point l’accès au sein de cette branche de même que son développement peuvent être variés.

Pascal Müller
La vie quotidienne du responsable Marine & Art Claims auprès de la Nationale Suisse est caractérisée par des dommages. La raison de cela: les accidents sont à l’ordre du jour dans la logistique. Leur cap précis ne peut être résolu dans de nombreux cas.

  • Portrait Pascal Müller

C’est une des raisons pour lesquelles Pascal Müller est toujours fasciné par sa profession même après 19 ans.

Passer sous la loupe
L’industrie de l’assurance – nommée également la maison aux cent professions – offre à ceux qui ont terminé l’école, comme aussi à ceux qui ont suivi une filière atypique, d’innombrables chances de professions et de carrières. La revue «Assurance Suisse» illustre, au moyen de divers portraits, à quel point l’accès au sein de cette branche de même que son développement peuvent être variés.

Lothar Arnold
L’agent général de l’Helvetia Assurances à Sursee a passé toute sa carrière dans le secteur de l’assurance. Un changement rapide est peu probable. La raison pour cela: les conversations avec les clients variés ne sont jamais ennuyeuses

  • Arnold Lothar
et aucune journée de travail est comme l’autre.
lire la suite (DE) 

www.schweizerversicherung.ch

Passer sous la loupe
L’industrie de l’assurance – nommée également la maison aux cent professions – offre à ceux qui ont terminé l’école, comme aussi à ceux qui ont suivi une filière atypique, d’innombrables chances de professions et de carrières. La revue «Assurance Suisse» illustre, au moyen de divers portraits, à quel point l’accès au sein de cette branche de même que son développement peuvent être variés.

Antonio Palumbo
Le bernois Antonio Palumbo, 36 ans, a déjà derrière lui une carrière au aein de l’industrie de l’assurance qui en impose. Et cela, bien qu’il ait été formé comme dessinateur en bâtiment et soit ar-

  • AntonioPalumbo

rivé dans la branche par des chemins de traverse.
lire la suite (DE) 
www.schweizerversicherung.ch

Passer sous la loupe
L’industrie de l’assurance – nommée également la maison aux cent professions – offre à ceux qui ont terminé l’école, comme aussi à ceux qui ont suivi une filière atypique, d’innombrables chances de professions et de carrières. La revue «Assurance Suisse» illustre, au moyen de divers portraits, à quel point l’accès au sein de cette branche de même que son développement peuvent être variés.

Claudia Würmli
Cuisinière, employée d’une agence de voyage ou chanteuse – telles étaient les professions que Claudia Würmli envisageait au terme de sa scolarité obligatoire. Qu’elle travaillerait une fois auprès d’une compagnie d’assurance, ça, elle n’y aurait jamais

  • ClaudiaWuermli

pensé. Désormais, l’économiste en assurance diplômée ES et l’économiste en entreprise HES sur le point d’achever sa formation n’imaginerait plus de trav-

ailler dans une autre branche.
lire la suite (DE) 
www.schweizerversicherung.ch

La Mobilière - Apprentissage d'employée de commerce

La formation de base d’employé-e de commerce dure trois ans et commence chaque année en août. Vous acquerrez une bonne vue d’ensemble du métier et découvrirez, dans la pratique, tous les aspects du domaine des assurances.

L’entrée dans le monde du travail

Le Secrétariat d’Etat pour la formation, la recherche et l'innovation (SEFRI) présente la formation professionnelle initiale et la possibilité d’une entrée pratique dans le monde du travail.